Ils ont piqué notre curiosité – Des mots et des maux

Sir Winston Churchill
Photo: Wikicommons Sir Winston Churchill

Certaines personnalités publiques entrent dans les dictionnaires, Winston Churchill, lui, en fait naître un à lui tout seul. Travail colossal mené par un professeur de civilisation britannique, la brique résume en des centaines d’entrées les grands moments, les grandes pensées et les détails de l’illustre politicien, signataire des accords de Yalta en 1945, et forcément bien plus que cela. À l’intérieur, pas de révélations, mais plutôt des notices résumant juste assez, mais pas trop, les origines, les contradictions, les goûts, l’intimité, les passions, les déclarations de ce témoin privilégié des mouvements d’un monde passé qui continue bel et bien de parler au présent.

Churchill, le dictionnaire
Antoine Capet, Perrin, Paris, 2018, 862 pages

 

 

 

Qui s’en souvient ? Dans un autre temps, les propriétaires de télécopieurs craignaient l’envoi massif de feuilles noires par des délinquants cherchant ainsi à vider la cartouche d’encre de leurs appareils. Quand la petite criminalité rencontre la technologie, le pire n’est jamais certain, mais il mérite malgré tout d’être circonscrit, pensé, et analysé, estiment les multiples auteurs de cet essai académique. Du piratage à la fraude, du bitcoin — et ses possibles — aux mouvements de révolte, en passant par le profilage du délinquant en ligne, tout y passe, laissant la recherche éclairer avec densité la face sombre des univers numériques.

Délinquance et innovation
Sous la direction de David Décary-Hétu et Maxime Bérubé, Presses de l’Université de Montréal, Montréal, 2018, 260 pages