La poétesse Georgette LeBlanc au Parlement

Changement de garde au poste de poète officiel du Parlement du Canada. George Elliott Clarke a cédé sa place à Georgette LeBlanc, qui y fera résonner ses mots pour les deux prochaines années. L’auteure du Grand feu, mais aussi d’Alma et de Prudent, entend profiter de cette tribune pour « célébrer et faire connaître la langue poétique, cette parole individuelle qui enchante et régénère les quatre coins de ce nouveau monde ». Née à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, Georgette LeBlanc a grandi dans la région de la baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, devenant une voix forte de la culture acadienne. Elle a été choisie par les présidents du Sénat et de la Chambre des communes sur la recommandation d’un comité de sélection présidé par la bibliothécaire parlementaire Sonia L’Heureux.