Dictionnaire des artisans de l’imprimé à Québec, Rémi Ferland et Jean Levasseur

C’est tout un univers qui s’est construit, un caractère à la fois, depuis l’arrivée à Québec de la première presse à bras en bois, achetée en 1764 à Londres par Thomas Gilmore, puis l’apparition du premier imprimé québécois, La Gazette de Québec, le 21 juin de la même année. Ce sont aussi les bases de l’imprimerie et de l’industrie du livre qui ont été posées dans ce qui est devenu aujourd’hui la capitale nationale, bases que décortique fragment par fragment cet ambitieux — et très complet — ouvrage de référence. Premiers imprimeurs. Premiers imprimés. Premières couvertures de livres. Premières gravures sur bois et lithographies… la géographie des lieux qui se dévoilent ici, avec son historique, sa nomenclature de personnages marquants et ses nombreuses illustrations, de 1764 à 1900, est impressionnante. Elle témoigne aussi d’une minutie obsessive que les obsessifs minutieux risquent particulièrement d’apprécier.

Dictionnaire des artisans de l’imprimé à Québec

★★★★

Rémi Ferland et Jean Levasseur, Éditions 8, Québec, 2017, 760 pages