Salon du livre de Montréal: Jean-François Nadeau reçoit le prix Marcel-Couture

Jean-François Nadeau s’est vu décerner les grands honneurs pour son ouvrage «Les Montréalais. Portraits d’une histoire». Il est accompagné sur la photo de Judith Landry, des Éditions de l’Homme, et de Gilda Routy, présidente du salon du livre.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Jean-François Nadeau s’est vu décerner les grands honneurs pour son ouvrage «Les Montréalais. Portraits d’une histoire». Il est accompagné sur la photo de Judith Landry, des Éditions de l’Homme, et de Gilda Routy, présidente du salon du livre.

Jean-François Nadeau et les Éditions de l’Homme ont reçu mercredi soir, lors de l’ouverture du Salon du livre de Montréal, le prix d’excellence Marcel-Couture pour le beau livre Les Montréalais. Portraits d’une histoire.

Ce prix, décerné depuis 17 ans, veut souligner la qualité remarquable d’un livre illustré et veut récompenser « le travail extraordinaire déployé par un éditeur québécois ». L’album des Éditions de l’Homme, signé par Jean-François Nadeau, journaliste et chroniqueur au Devoir, « constitue en cette année du 375e anniversaire un admirable hommage aux Montréalais et aux Montréalaises », selon le jury du prix.

La Presse s’associe au Salon du livre pour offrir un placement publicitaire d’une valeur de 10 000 $ aux lauréats.

Marcel Couture, qui a fondé la revue Forces et présidé les fêtes nationales du Québec de 1975 à 1980, a présidé le conseil d’administration du salon de 1990 à 1998. Il est aussi étroitement associé à l’histoire du Devoir puisqu’il a longtemps présidé le conseil d’administration du journal.

Mercredi soir, le Salon du livre a également décerné le prix Fleury-Mesplet 2017 à Robert Soulières afin de souligner son apport indéniable a la littérature jeunesse au Québec et au Canada. Robert Soulières a publié pas moins de 52 albums ou courts romans, 17 romans pour adolescents et 22 nouvelles.

La 40e édition du Salon du livre, qui se tient à la Place Bonaventure de Montréal, se poursuit jusqu’au lundi 20 novembre. Le Salon a tenu aussi à rendre hommage à Michel Tremblay, lui décernant le titre « Ténor du Salon du livre de Montréal ».

Josée Boileau et Yvan Lamonde récompensés

Par ailleurs, le prix Pierre-Vadeboncoeur sera remis le dimanche 19 novembre, toujours dans le cadre du Salon du livre de Montréal, à Josée Boileau pour son recueil Avec le recul, et à Yvan Lamonde pour son essai Un coin dans la mémoire. Les lauréats se partageront une bourse de 5000 $. Ce prix a été créé par la CSN en 2011 pour souligner la contribution majeure de Pierre Vadeboncoeur, un des plus grands essayistes québécois. Les deux lauréats ont été choisis parmi une quarantaine d’oeuvres publiées. Le livre de Josée Boileau reprend une soixantaine d’éditoriaux qu’elle avait publiés dans Le Devoir, avec de nouvelles mises en perspective.

3 commentaires
  • Philippe Dubé - Abonné 16 novembre 2017 08 h 22

    Félicitations à JFN

    Admiratives salutations à un auteur-puits dont la source ne semble jamais tarir.
    BRAVO! ou brave eau, c'est selon.

  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 16 novembre 2017 08 h 50

    Bravo...

    aux Éditions de l'Homme et, tout spécialement à Jean-François Nadeau....pour ce Prix d'Excellence Marcel-Couture.
    Voilà une "reconnaissance"... qui lui va très bien!

  • Solange Bolduc - Inscrite 16 novembre 2017 22 h 44

    Bravo MADAME Josée Boileau,

    vous me manquez beaucoup!