I’m Your Man: la vie de Leonard Cohen, Sylvie Simmons

Près d’un an après le décès de Leonard Cohen, la plus complète des biographies consacrées au grand poète, auteur, compositeur et interprète montréalais paraît finalement en français. L’oeuvre de la journaliste Sylvie Simmons a déjà été largement saluée à sa parution en 2012, le New York Times la présentant comme étant la grande bio que méritait Cohen. Vraiment ? L’oeuvre est en effet nettement plus complète que celle écrite par Ira B. Nadel il y a 20 ans (Le Canadien errant). Simmons a multiplié les entrevues avec Cohen et avec près d’une centaine de personnes ayant croisé sa vie. Le travail de recherche est impeccable, le compte-rendu limpide. Toutes les facettes de la vie d’un homme et d’un artiste hors-norme sont abordées, le plus souvent avec le bon dosage d’éclairage sur les parts d’ombre du personnage — et elles sont multiples. Simmons analyse le sens des œuvres, recontextualise leur création, navigue à travers des centaines d’anecdotes et de témoignages pour brosser le portrait profond d’un homme qui aimait les profondeurs. Par contre, I’m Your Man aurait bénéficié d’un certain recul critique qui aurait permis de jeter un autre éclairage sur les relations tortueuses de Cohen avec les femmes. Notamment.

I’m Your Man. La vie de Leonard Cohen

★★★★

Sylvie Simmons, Éditions Édito, Montréal, 2017, 576 pages