Conversations avec un enfant curieux, Michel Tremblay

Vous vous êtes délecté de ses Bonbons assortis ? Vous vous régalerez aussi de ses dialogues savoureux réunis dans Conversations avec un enfant curieux. Avec grand bonheur, Michel Tremblay nous transporte de nouveau dans l’appartement de la rue Fabre où le gamin qu’il a été bombarde de questions ses parents, ses tantes et sa grand-mère paternelle. Outre le cinéma, la littérature et les poupées de carton qui le passionnent, c’est la religion qui obsède le plus le petit Michel. Aussi rationnel qu’opiniâtre, il tente d’obtenir une explication logique à propos de la sainte Trinité. À travers les incessantes questions de l’enfant futé et les réponses des adultes exaspérés, Tremblay brosse délicatement le tableau d’une société remettant en question à mots couverts l’Église et ses dogmes. D’une leçon de français d’une irrésistible drôlerie à de touchantes réflexions sur le pouvoir de la fiction, en passant par d’hilarants mots d’enfant, le pouvoir d’évocation de l’auteur s’avère puissant dans chaque récit d’une tendre nostalgie.

Conversations avec un enfant curieux

Michel Tremblay, Leméac/Actes Sud, Montréal, 2016, 149 pages