En bref: Décès d'Albert Chartier

Onésime, personnage de bande dessinée bien connu des vieux lecteurs du Bulletin des agriculteurs, a le phylactère triste depuis quelques jours.

C'est qu'Albert Chartier, père de cet antihéros du monde rural québécois qui a sévi dans le Bulletin au milieu du siècle dernier, n'est plus. Le bédéiste est décédé à 19h30 samedi au centre hospitalier de Lanaudière. Il avait 91 ans... et des milliers de cases à son actif. Né en 1912, Albert Chartier qui laisse également dans le deuil, Bouboule — une autre de ses créatures publiées dans La Patrie entre 1937 et 1938 — a marqué à sa façon l'univers de la bédé d'ici avec ces personnages simples et simplistes qui pendant des décennies ont témoigné de l'évolution des mentalités au Québec. On lui doit également la mise en image d'Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon en 1954 sous le titre de Séraphin, l'ours du Nord. Albert Chartier a été remis au goût du jour par la maison d'édition La Pastèque qui, en l'an 2000, a ressorti plusieurs planches des aventures d'Onésime dans la deuxième édition de son Spoutnik.