Québec en lettres noires

Chrystine Brouillet
Photo: Marcel Lahaye Chrystine Brouillet

Du noir. En littérature et dans l’âme. Pour sa 7e édition, le festival littéraire Québec en toutes lettres opte pour le sombre, allant jusqu’à offrir, façon maison hantée, des « parcours d’épouvante ».

Le polar ne peut être qu’à l’honneur d’une telle programmation. Il sera pensé, autour de 11 tables rondes (« Personnages récurrents », « Polar historique, politique, jeunesse », etc.) réunissant des auteurs du populaire genre. Une rencontre entre Chrystine Brouillet et Martin Michaud veut dévoiler leurs modus operandi d’écriture. Et les balades dans l’univers de Brouillet, créées par la Promenade des écrivains, seront du menu : Sur la piste de Maud Graham visitera les lieux-dits de l’inspectrice de Brouillet et une Promenade gourmande avec Chrystine Brouillet fera partager la désormais célèbre gourmandise de l’auteure.

Dans la peau d’un tueur

Rober Racine, auteur et musicien, se mettra dans la peau d’un tueur en série lors d’En prison avec SK, accompagné d’une journaliste, de musiciens et du bédéiste Sébastien Trahan. Louise Dupré mettra sa voix au service de son poème Plus haut que les flammes !. Suivront, lors de ce programme double, les chansons du Français Babx sur les mots de Kerouac ou Prévert, Genet ou Rimbaud. Anne-Marie White emmène sa mise en scène multitextuelle Love Is in the Birds, une « formule à cheval entre la lecture et le spectacle, [qui] n’est pas sans évoquer les soirées festives du Festival du Jamais lu », en disait en février dernier notre critique Christian St-Pierre.

Les hommes de radio et fans de jazz Stanley Péan et Gilles Archambault converseront littérature et musique lors d’À voix basse – Les écrivains et le jazz.

Nuit au cimetière, pensé par Patric Saucier, envahira le cimetière Saint-Matthew, et Crimes à la bibliothèque, la biblio de la Maison de la littérature avec ses parcours effrayants.

Un autre parcours, pour les jeunes, Adieu Sherlock !, se dit dans la lignée des jeux Meurtres et mystères.

En divers lieux de la Vieille Capitale, du 29 septembre au 9 octobre

Québec en toutes lettres