En avant la poésie!

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir La directrice du Festival, Isabelle Courteau, entourée des poètes France Théoret et Louise Dupré.

Ouvert sur les mots d’ici et d’ailleurs, le Festival de la poésie de Montréal résonnera du 30 mai au 5 juin au son de la poésie écossaise et de plusieurs voix féminines, dont celle d’Anne Hébert, qui aurait fêté ses 100 ans cette année. « Les femmes ont grandement contribué au renouvellement de la poésie et de la société québécoise, c’est tout naturellement qu’elles occupent le devant de la scène » cette année, explique Isabelle Courteau, directrice du Festival. Elle est ici entourée des poètes France Théoret (à qui un hommage sera rendu) et Louise Dupré, qui lira sur scène son poème Plus haut que les flammes accompagnée d’un choeur.

1 commentaire
  • Hélèyne D'Aigle - Abonnée 18 mai 2016 08 h 27

    " Femmes rapaillées "


    " Visite ton coeur souterrain

    Voyage sur les lignes de tes mains

    Cela vaut bien les chemins du monde "

    ( Anne Hébert )

    Vers qui fait du bien, hein ?