Le séisme. Marine Le Pen présidente, Michel Wieviorka

Si Marine Le Pen gagnait l’élection présidentielle le 7 mai 2017, quel visage prendrait la France ? Dans cette dystopie bien menée, le sociologue Michel Wieviorka l’imagine avec crainte et tremblement. Il se met dans la peau de Michael W. Squirrel (en polonais, wiewiorka signifie « écureuil »), un journalisme américain fictif, pour raconter le désastre. Élue, donc, avec 51,8 % des voix, Marine Le Pen annonce rapidement ses intentions de rétablir la peine de mort et le bagne, de contester la participation française à l’Europe politique afin de se rapprocher de la Russie et d’expulser les immigrants, surtout musulmans, indésirables. Les attaques contre ces derniers se multiplient partout au pays. L’économie s’effondre. Jean-Marie Le Pen, le soir de l’élection, a un malaise cardiaque et meurt le 20 octobre 2017. Éric Zemmour devient ministre de l’Éducation mais finit par démissionner devant les résistances qu’il suscite, tout comme le premier ministre Florian Philippot. En gros, c’est le chaos, et la France est en proie à un fascisme en quête de respectabilité. Sociologue de gauche partisan du multiculturalisme, Wieviorka mène, avec ce livre, une guerre préventive à l’extrême droite et veut faire peur. On se dit parfois qu’il exagère, mais on ne peut s’empêcher de frémir en imaginant le pire avec lui.

Le séisme Marine Le Pen présidente

Michel Wieviorka Robert Laffont Paris, 2016, 234 pages Si Marine Le Pen gagnait l’élection présidentielle le 7 mai 2017, quel visage prendrait la France ? Dans cette dystopie bien menée, le sociologue Michel Wieviorka l’imagine avec crainte et tremblement. Il se met dans la peau de Michael W. Squirrel (en polonais, signifie « écureuil »), un journalisme américain fictif, pour raconter le désastre. Élue, donc, avec 51,8 % des voix, Marine Le Pen annonce rapidement ses intentions de rétablir la peine de mort et le bagne, de contester la participation française à l’Europe politique afin de se rapprocher de la Russie et d’expulser les immigrants, surtout musulmans, indésirables. Les attaques contre ces derniers se multiplient partout au pays. L’économie s’effondre. Jean-Marie Le Pen, le soir de l’élection, a un malaise cardiaque et meurt le 20 octobre 2017. Éric Zemmour devient ministre de l’Éducation mais finit par démissionner devant les résistances qu’il suscite, tout comme le premier ministre Florian Philippot. En gros, c’est le chaos, et la France est en proie à un fascisme en quête de respectabilité. Sociologue de gauche partisan du multiculturalisme, Wieviorka mène, avec ce livre, une guerre préventive à l’extrême droite et veut faire peur. On se dit parfois qu’il exagère, mais on ne peut s’empêcher de frémir en imaginant le pire avec lui.