Flic et Agatha. La mystérieuse affaire des casquettes, Pierrette Dubé

Agatha tient sa propre agence de détective. Accompagnée de son chihuahua Flic, elle se lance sur la piste d’une nouvelle disparition, soit celle des casquettes des membres de la fanfare. Les héros feront tout pour les retrouver parce que sans elles, les musiciens jouent faux. Bien que l’intrigue reste plutôt légère, le prétexte anodin et la résolution facilement tirée au clair, nous avons là l’essence du roman policier avec ses personnages typiques et son schéma respecté. Les nombreux clins d’oeil au roman d’enquête permettent d’ailleurs une belle initiation à ce type de récit. On pense d’abord à Agatha Biscuit — oui un peu facile —, puis au code du bon détective relevé ici et là, rappelant les règles du roman policier souvent rejouées, déjouées par la suite — Soulières en tête — jusqu’au chien qui symbolise le flair nécessaire à toute bonne enquête. Tout y est. Et, pour ajouter à l’ambiance à la fois sérieuse et légère de Dubé, le trait classique de Jean-Luc Trudel convient parfaitement.

L’auteure sera au Salon international du livre de Québec ce samedi 16 avril.

Flic et Agatha La mystérieuse affaire des casquettes

Pierrette Dubé Québec Amérique – Petit Poucet Montréal, 2016, 80 pages