Inusable «Iguane»

Photo: Pedro Ruiz Le Devoir

Magnifique roman sur l’enfance, à la fois lyrique et délicieusement comique, L’iguane de Denis Thériault n’avait pas paru dans l’indifférence chez XYZ en 2001. Couronné des prix Anne-Hébert et France-Québec, il avait aussi triomphé lors d’un combat des livres sur les ondes de Radio-Canada. Le revoici à l’avant-plan aux éditions Bibliothèque québécoise, auréolé cette fois du prix Hervé-Foulon du livre oublié. Le roman a fait l’unanimité au sein du jury, qui a salué « les qualités exceptionnelles d’une écriture riche et magique, parfois aussi énigmatique que cet iguane fabuleux que le jeune narrateur découvre au fond d’une grotte où l’entraîne son ami Luc, un maître rêveur ».