Femmes en grève, Collectif des Hyènes en jupon

Après un premier numéro portant sur le sexisme ordinaire paru en 2015, le collectif féministe radical des Hyènes en jupons frappe à nouveau avec ce recueil ayant pour sujet la grève des femmes/les femmes en grève. En trame de fond de tous les textes, l’épuisement collectif et individuel des femmes, découlant du travail invisible qui leur incombe. Que ce soit dans les relations de travail, d’amitié ou amoureuses, au sein de la famille ou dans les milieux militants, c’est le labeur — non rémunéré et souvent non valorisé — accompli par les femmes qui permet à la société de « tourner ». Et si on arrêtait tout ça ? Nourrir les enfants, ranger la maison, prendre les notes des assemblées générales, consoler et écouter nos amis et conjoints… En une dizaine de textes anonymes (mis en valeur par un graphisme aux jolies teintes pastel et aux illustrations percutantes), les féministes de Femmes en grève crèvent un abcès important : malgré les beaux discours de nos politiques actuels et les luttes passées, les hommes jouissent encore d’un important privilège, celui d’être pris en charge. Disponible en ligne et en version papier. Infos à hyenesenjupons.com.


Femmes en grève

Collectif des Hyènes en jupons, Autopublié, Montréal, 2016, 24 pages