À la jeunesse, anthologie présentée par François-Xavier Bellamy

L’idée de cette anthologie est bonne : réunir des textes de vieux sages s’adressant à la jeunesse. Dans son excellent essai Les déshérités (Plon, 2014), F.-X. Bellamy s’inquiétait de la crise de la transmission culturelle, notamment à l’école. Convaincu du fait que « c’est du monde des adultes que la jeunesse reçoit toute la liberté par laquelle elle le bousculera », le philosophe offre ici un florilège de discours dans lesquels de grandes figures littéraires, politiques ou militaires (malheureusement toutes masculines) transmettent leur credo aux jeunes. Saint-Exupéry fait l’éloge du sacrifice et de la valeur spirituelle du travail, Alain réfute le darwinisme social et montre que la fraternité vaut mieux que la concurrence, le pacifiste Jaurès, tout comme Anatole France, invite chacun à être à la fois praticien et philosophe, Barack Obama dit aux jeunes femmes de prendre toute la place qui leur revient, etc. L’appel à « croire en quelque chose » de Steve Jobs s’avère toutefois décevant et la pompeuse propagande militaire du maréchal de Lattre de Tassigny détonne. On aimerait bien lire une semblable anthologie réalisée à partir de textes québécois.


À la jeunesse

Présenté par François-Xavier Bellamy, Librio, Paris, 2016, 112 pages