Trouve-toi une vie. Chroniques et sautes d’humeur

Le coquin, il n’a pas que la recette Pour réussir un poulet — c’est le titre de sa dernière pièce —, dans sa liste de compétences. Fabien Cloutier sait aussi très bien comment apprêter les restes, un talent qui distingue les bons cuisiniers de famille des mauvais et que le comédien, dramaturge, chroniqueur expose sans vergogne dans ce Trouve-toi une vie, assemblage des chroniques et sautes d’humeur qu’il a livrées dans les dernières années à l’émission Plus on est de fous plus on lit sur les ondes de Radio-Canada, tout en faisant croire qu’il parlait expressions populaires et régionalismes. Sur 144 pages, en passant par « Bizouner », « Y farme pas étanche » ou « C’est pas vargeux », entre autres, on renoue donc avec la perspective caustique de ce fin observateur de nos petites misères sociales qui sait très bien comment varloper le présent, en titillant le détail, le paradoxe, l’incohérence ou en convoquant le fragment de culture populaire qui fait rire, souvent jaune. C’est du réchauffé, oui, habillé par des dessins de Samuel Cantin, qui, comme les mots posés sur le papier, reste malgré tout très appréciable.

Trouve-toi une vie. Chroniques et sautes d’humeur

Fabien Cloutier, Lux éditeur, Montréal, 2016, 144 pages