L’amour du monde, socle de toute résistance, Relations

Fondée en 1941, Relations, la revue de la gauche québécoise d’inspiration jésuite, fête cette année son 75e anniversaire. Elle s’offre une refonte graphique qui la fait passer du noir au blanc de l’espoir, en couverture, et qui met encore plus en valeur les oeuvres d’art, souvent magnifiques, qui ornent ses pages. Engagée dans la lutte « pour une société juste », selon sa devise, Relations, affirme son rédacteur en chef, Jean-Claude Ravet, veut continuer « d’incarner l’Évangile, son message de justice et de bonté ainsi que son parti pris pour les laissés-pour-compte », sans esprit d’exclusive. Elle n’est pas seulement la revue des chrétiens de gauche, mais celle de tous les justes, opposés à « la religion capitaliste », prêts « à se placer du côté des exclus pour imaginer ensemble un monde meilleur », écrit Ravet dans un second texte enflammé. Le théologien André Beauchamp ajoute qu’« il est impérieux de tenir ensemble solidairement l’amour de la Terre et l’amour des humains ». Pour ces mots d’ordre essentiels, pour la chronique de Bernard Émond et pour bien d’autres choses, Relations est une revue précieuse, qui doit durer encore.

L’amour du monde Socle de toute résistance

Relations, Numéro 782, janvier-février 2016