Football, Jean-Philippe Toussaint

Photo: Minuit

Vous aimez le sport ? Le foot ? Pas l’américain, celui de l’Europe, « matière vulgaire, grossière et périssable », raconté sous la forme mélancolique d’un adepte inconditionnel, qui se trouvait à la Coupe du monde au Japon, en 2002. Exempt de chauvinisme, il s’est fondu aux onze millions de maillots jaunes qui saluèrent ce Mondial. Il avait lui-même rêvé d’en faire son métier, c’est demeuré sa passion. Devenu écrivain, il n’a pas perdu ces repères, matchs et saisons du ballon rond, qui lui auront donné tant de rendez-vous, de joies sans penser à rien d’autre, ni à Bruxelles, sa ville d’attache, ni au reste du monde parcouru en écrivant de beaux romans. Il évoque donc cette « satisfaction secrète » de voir les buts défoncés au football. Demandez à tout sportif amateur : le plaisir des matchs est sans mélange, soustrayant toutes les misères, rien de comparable avec même la sortie d’un livre.

Football

Jean-Philippe Toussaint, Minuit, Paris, 2015, 123 pages

À voir en vidéo