Remise du prix de poésie Lèvres urbaines

Le prix de poésie Lèvres urbaines (affilié à la revue de poésie homonyme), qui veut souligner l’implication d’une personne envers la poésie et son rayonnement, a été remis pour sa deuxième édition à Isabelle Courteau. Poète (Ton silence, L’Hexagone, 2004), Madame Courteau est aussi directrice générale et artistique du Festival de la poésie de Montréal. Elle pilote la Maison de la poésie de Montréal et son projet, nécessaire, de déménagement. L’an dernier, le poète mexicain Marco Antonio Campos était le premier lauréat de ce prix.