Des prix prestigieux décernés au Salon du livre de Montréal

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal décernera ce samedi son grand prix littéraire Ludger-Duvernay à Dany Laferrière.
Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal décernera ce samedi son grand prix littéraire Ludger-Duvernay à Dany Laferrière.

Dans le cadre du Salon du livre de Montréal, le prix Fleury-Mesplet a été remis vendredi soir à Jean-Marc Gagnon et Félix Maltais pour souligner leur excellence en édition scientifique. Créé en 1987 par le Conseil d’administration du Salon en l’honneur du premier imprimeur de Montréal et pionner de l’édition au Québec, le prix Fleury-Mesplet est décerné à une personne, un organisme ou une compagnie qui, par son action, ses initiatives et son dynamisme, contribue au progrès de l’édition québécoise.

Depuis 1983, Jean-Marc Gagnon est éditeur-conseil et président des Communications Sciences-Impact. Il a été président des éditions MultiMondes, maison d’édition de livres de vulgarisation scientifique qu’il a fondée avec Lise Morin. Il a dirigé la revue Québec Science et les Presses de l’Université du Québec, en plus d’être cofondateur de l’Agence Science-Presse et de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec. Quant à Félix Maltais, il est fondateur des magazines Les Débrouillards et Les Explorateurs, directeur de Publications BLD, société qui coédite les deux mensuels.

Laferrière récompensé

Par ailleurs, la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal décernera ce samedi son grand prix littéraire Ludger-Duvernay à Dany Laferrière. Le prix Ludger-Duvernay a été créé en 1944 et honore les plus illustres écrivains et écrivaines du Québec pour leur génie artistique et leur contribution extraordinaire à la culture française d’Amérique. Parmi les anciens lauréats, on compte notamment : Gabrielle Roy, Anne Hébert, Gaston Miron, Pierre Vadeboncoeur, Victor-Lévy Beaulieu, Gérald Godin, Marie Laberge et Germaine Guèvremont.

Enfin, dimanche, le prix Pierre-Vadeboncoeur sera décerné à Aurélie Lanctôt, auteure d’un essai sur l’austérité, Les libéraux n’aiment pas les femmes, publié chez Lux. Ce prix s’accompagne d’un chèque de 5000 $. Le secrétaire général de la CSN, Jean Lortie, qui remettra le prix à l’auteure, souligne que cet « essai sur l’austérité allie une force de démonstration assez exceptionnelle à un style vif et alerte ».

Rappelons que le prix Marcel-Couture 2015 avait été décerné mercredi à Curieuses histoires de plantes du Canada tome 1, d’Alain Asselin, Jacques Cayouette et Jacques Mathieu (Septentrion). Ce prix veut saluer le travail exceptionnel d’édition sur un ouvrage illustré de langue française.