Mathieu Arsenault salué malgré lui

Le prix Spirale Eva-Le-Grand a été attribué à l’ouvrage La vie littéraire (Quartanier) de Mathieu Arsenault, malgré la demande de l’auteur d’être retiré du concours, tant le jury a tant aimé « la force remarquable de son écriture et sa grande liberté de pensée ». L’auteur décliné a le prix — une première depuis sa fondation en 1995 —, parce qu’il n’arrive pas à approuver « l’économie des prix littéraires ». Il explique sa pensée de façon plus exhaustive dans son blogue« Chercher à récompenser la meilleure oeuvre parmi toutes les autres de façon annuelle est une entreprise absurde à plus d’un égard, y écrit-il. Pour faire simple, “chercher à récompenser” pose problème, “la meilleure oeuvre parmi toutes les autres” pose problème, et “de façon annuelle” pose aussi problème. »