Joséphine: Désir et ambition, Kate Williams

Joséphine « faisait passer Napoléon pour un Français ». Originaire de la Martinique, cette créole aux dents noircies par la canne à sucre n’était pas particulièrement jolie, prévient Kate Williams dans la plus récente biographie de l’impératrice, « mais un seul mouvement de sa jupe pouvait réduire à l’état d’esclave l’homme qui terrorisait l’Europe ». Joséphine épouse Napoléon avant que ce dernier ne se couvre de gloire sur les champs de bataille. Leur union résiste à l’adultère, mais pas à la stérilité de Joséphine, incapable de donner un héritier à son époux devenu empereur. C’est en tremblant que Bonaparte y met un terme. « L’empereur qui avait soumis plusieurs pays et envoyé des centaines de milliers d’hommes à la mort ne parvenait pas à annoncer à sa femme qu’il voulait divorcer  La rupture coïncide avec le déclin de l’Empire. Napoléon est en exil lorsqu’il apprend la mort de l’impératrice déchue. Elle aura été son porte-bonheur, conclut l’auteure de ce récit coloré destiné au grand public.

Joséphine Désir et ambition

Kate Williams, Robert Laffont, Paris, 2015, 429 pages

À voir en vidéo