Arrêt de publication pour Maxime Roussy

La direction de Groupe Média, qui chapeaute le secteur des éditions La Semaine, a décidé mercredi de suspendre la publication de nouveaux titres de l’auteur jeunesse Maxime Roussy (Le blogue de Namasté, Pakkal, etc.) jusqu’à l’issue du processus judiciaire dont il est l’objet. Roussy fait face à des accusations d’agressions sexuelles et de leurre informatique envers une jeune admiratrice, mineure au moment où les événements se seraient produits. Bien que Roussy ne fréquente plus les salons du livre, des éditeurs et auteurs jeunesse s’indignaient récemment sur les réseaux sociaux du fait que l’auteur continuait à publier — le tome xx du Blogue de Namasté vient d’ailleurs d’arriver en librairie. Selon certains d’entre eux, un principe de précaution et de responsabilité éditoriale devrait prévaloir, surtout devant la force du lien d’attachement et de l’admiration que les jeunes lecteurs peuvent développer envers leur auteur fétiche.