François Rioux, poète, Prix des libraires

Le premier Prix des libraires du Québec en poésie a été remis lundi dernier à François Rioux pour son recueil Poissons volants (Quartanier). Le jury a été sensible aux vers qui se jouent du plaisir de la langue, à l’ensemble qui évoque la cohabitation du banal et du beau. Une centaine de libraires avaient voté pour élire le lauréat de cette première édition du prix, choisissant entre le livre de Rioux et Les jours sans tain (Oie de Cravan) de Benoît Chaput, Outrenuit (Herbes rouges) de Benoît Jutras, L’année des trois printemps (Oie de Cravan) d’Isabelle Lamarre. Organisé par l’Association des libraires du Québec, en association avec le Festival de la poésie de Montréal, le prix est accompagné d’une bourse de 1000 $ remise au poète.