Le poète américain Philip Levine meurt à 87 ans

Fresno, Californie — Le poète américain Philip Levine, lauréat d’un prix Pulitzer, est mort samedi à l’âge de 87 ans. Il est décédé dans sa maison californienne d’un cancer du pancréas et du foie, a déclaré sa femme, Frances J. Artley, dimanche. Ce fils d’immigrants russes juifs a été profondément marqué par son enfance dans le monde des cols bleus et par les nombreuses années durant lesquelles il y a travaillé, entre autres comme assembleur dans une usine de véhicules Chevrolet. Ses poèmes sur la classe ouvrière et le travail lui ont valu d’être l’un des poètes américains les plus récompensés, par exemple par un prix Pulitzer en 1975 pour The Simple Truth. Il a aussi reçu deux National Book Award : en 1979 pour Ashes : Poems New and Old et en 1991 pour What Work Is. Il avait été nommé Poète officiel de la Bibliothèque du Congrès américain en 2011.