Moi, mon chat. Christiane Duchesne et Pierre Pratt

Seul le temps arrive vraiment à amenuiser le poids qui afflige ceux qui ont perdu un être cher. Mais il arrive que certaines oeuvres puissent aider à passer à travers un deuil douloureux. C’est le cas de ce nouveau conte de Christiane Duchesne, qui se sert de la métaphore de la perte d’un chat adoré pour rendre moins difficile la disparition d’une personne (ou d’un animal) significative pour les petits de la garderie et pour les plus grands du début du primaire (et peut-être même pour certains adultes endeuillés qui voudraient bien redevenir petits…). Sa petite héroïne, Doudou, imagine l’existence paisible de son chat adoré quelque part au « ciel », où il poursuit ses activités quotidiennes terrestres, avec sa « valise attachée sur le dos », tout en veillant sur elle depuis là-haut. Les gouaches « moelleuses » de Pierre Pratt rendent ce paradis des chats rassurant et émouvant, d’une naïveté qui fait du bien quand on pleure encore un départ définitif.

Moi, mon chat

Texte de Christiane Duchesne, illustrations de Pierre Pratt, éditions de la Bagnole, Montréal, 2015, 32 pages