Des monstres, Dionis Cerdà

Un jeune prof de français dans une prestigieuse école secondaire privée de Montréal séduit quelques-uns de ses étudiants de quinze ans, filles ou garçons. Narcissique et manipulateur, Omar Ramos a parfois quelques angoisses morales, mais rien pour l’empêcher de dormir. Ses quatre préférés vont vite former une petite « communauté », se disputant les faveurs du maître ou se livrant entre eux à des marivaudages de plus en plus pervers. Premier roman de Dionis Cerdà, Des monstres, largement dialogué, est une sorte de thriller psychologique et sexuel prétentieux, interminable et racoleur. L’écriture sans éclat donne à ce roman l’apparence du plus banal des téléromans. De pudiques chassés-croisés amoureux, truffés d’invraisemblances, sans la moindre intensité littéraire.

Jeux interdits. Des monstres

Dionis Cerdà, Fides, Montréal, 2014, 304 pages

À voir en vidéo