Le Prix de la langue française 2014 à Hélène Cixous

Brive-la-Gaillarde — Le Prix de la langue française, qui récompense depuis près de 30 ans une personnalité littéraire, artistique ou scientifique dont l’oeuvre a contribué à illustrer qualité et beauté de la langue, a été décerné mardi pour 2014 à l’essayiste, dramaturge et poète Hélène Cixous.

Le prix, créé en 1986 par la Ville de Brive-la-Gaillarde, dans le centre de la France, est décerné par un jury composé d’académiciens français, de membres de l’académie Goncourt, d’écrivains et journalistes, parmi lesquels Tahar ben Jelloun, Hélène Carrère d’Encausse, Bernard Pivot et Laure Adler.

Née à Oran en 1937, Hélène Cixous a produit une oeuvre féconde d’une soixantaine de titres, fictions ou essais, et de pièces de théâtre.

Cette universitaire est également connue pour son engagement féministe et participa en 1974 à la création du Centre d’études féminines (aujourd’hui Centre d’études féminines et études de genre) à l’Université de Paris VIII.

Le Prix de la langue française, doté de 10 000 euros (environ 14 300 $CAN), avait été attribué en 2013 au journaliste et écrivain Jean Rolin.