Je suis très sensible, Isabelle Minière

Serge Safran est un éditeur bordelais qui a commencé sa carrière au Castor Astral, une maison dévouée à la poésie. Puis il a cofondé les éditions Zulma en 1991. On le retrouve, dans sa peau indépendante de grand voyageur, au sein de Zulma détaché en Serge Safran éditeur. Il y donne plusieurs titres, dont son journal intime, ainsi que le délicat roman d’Isabelle Minière, Je suis très sensible. Ouvrage perlé, de belle facture, c’est le roman d’un personnage à l’équilibre fragile, bousculé par la vie. Ce fort beau récit d’un dérapage mental s’accompagne du regard aimant d’une partenaire complice, philosophe tolérante. Les rêves de Grégoire envahissent ses journées, le cauchemar y fait tache. La vie devient peu à peu un film dans lequel Grégoire est prisonnier. On pense à Kafka, on régresse avec Grégoire. Touchante glissade, fort bien menée, dans le quotidien, le bizarre et son pur langage.

Je suis très sensible

Isabelle Minière, Serge Safran éditeur, Paris, 2014, 170 pages

À voir en vidéo