Comment ils et elles pensent le Québec

Victor-Lévy Beaulieu publiera deux ouvrages aux éditions Trois-Pistoles, 666-Friedrich Nietzsche et une biographie de Bernard « Rambo » Gauthier.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Victor-Lévy Beaulieu publiera deux ouvrages aux éditions Trois-Pistoles, 666-Friedrich Nietzsche et une biographie de Bernard « Rambo » Gauthier.

Notre question nationale, question critique, dans l’impasse, sera cette saison au coeur de quelques ouvrages attendus. Au Boréal, l’ex-ministre péquiste Claude Morin livrera une sorte de testament intellectuel, à la fois politique et spirituel, dans Je le dis comme je le pense, Simon-Pierre Savard-Tremblay critiquera Le souverainisme de province, Paul St-Pierre Plamondon, dans Les orphelins politiques, souhaitera la naissance d’un nouveau mouvement de gauche modéré au Québec et Gérard Bouchard enrichira la discussion en publiant Raison et déraison du mythe. Au coeur des imaginaires collectifs.

 

Chez VLB, dans Indépendance : les conditions du renouveau, les M. Bock-Côté, G. Marois, P. Sabourin, G. Rousseau et C.-P. Courtois réfléchiront à l’avenir de l’indépendantisme québécois, pendant que, sous la direction de Léa Clermont-Dion et de Félix-Antoine Michaud, de jeunes militants signeront des Lettres à un souverainiste.

 

Aux éditions Québec Amérique, le politologue Guy Laforest se penchera sur Un Québec exilé dans la fédération.

 

Société

 

L’éducation sera aussi en débat. Aux éditions Écosociété, Thierry Pardo explorera la possibilité d’Une éducation sans école et un collectif, dirigé par Gabriel Nadeau-Dubois, plaidera pour la gratuité scolaire dans Libres d’apprendre. Aux éditions Poètes de brousse, Normand Baillargeon publiera Une histoire philosophique de la pédagogie. Du même auteur, aux éditions Leméac, on pourra lire Chronique des années molles.

 

Au rayon Santé et société, retenons trois titres : L’aide à la procréation, de Judith Lussier, chez VLB ; Penser les liens entre la santé mentale et la société, sous la direction de Marie-Chantale Doucet et de Nicolas Moreau, aux PUQ ; Les acteurs ne savent pas mourir. Récits d’un urgentologue, d’Alain Vadeboncoeur, aux éditions Lux.

 

D’autres essais nourriront la conversation publique. Chez VLB, le polémiste Éric Duhaime s’en prendra au monopole de la SAQ dans La SAQ pousse le bouchon !. Au Boréal, Julius Grey, le célèbre avocat s’entretiendra avec Geneviève Nootens. Jean Carette, dans L’âge citoyen, plaidera pour une retraite engagée et Alain Saulnier, dans Ici ÉTAIT Radio-Canada, déplorera la déconstruction de cette institution publique. Aux éditions Québec Amérique, dans Vortex. La vérité dans le tourbillon de l’information, Michel Lemay analysera la fiabilité des médias.

 

Chez M éditeur, les P. Beaulne, S. Denis, L. Gill et S. Morel critiqueront Le capitalisme au Canada et la « révolution » Harper, pendant qu’un collectif dirigé par Bernard Élie et Claude Vaillancourt exposera les méfaits de L’économie toxique.

 

Chez Stanké, quatre livres de journalistes. Jean-François Lépine, dans Carnet de notes, proposera ses regards sur l’actualité internationale. Sa consoeur Lucie Pagé mène une conversation avec son fils et son ex-ministre-sous-Mandela de mari dans Demain, il sera trop tard, mon fils ; Jean-Louis Roy lancera Bienvenue dans le siècle de la diversité ; Jean-Benoît Nadeau recueillera ses chroniques sur l’Ontario et sur le Québec dans Les accents circomplexes. Aux éditions Fides, Pierre Graveline racontera sa découverte du vaste monde dans Voyageur.

 

Littérature et philosophie

 

Grosse saison d’essais littéraires au Boréal, qui annonce plusieurs titres dont La lenteur des montagnes, une lettre de Ying Chen à son fils sur l’immigration ; Ma vie rouge Kubrick, un essai de Simon Roy sur l’influence de ce cinéaste dans sa vie ; Pour une poésie impure, de Robert Melançon ; De Marie de l’Incarnation à Nelly Arcan, un essai de Patricia Smart sur des écrivaines québécoises.

 

Aux éditions Nota bene, Étienne Beaulieu se penchera sur L’âme littéraire et Chantal Savoie présentera Les femmes de lettres canadiennes au tournant du XXe siècle au Québec. Aux éditions XYZ, Michèle Côté explorera L’énigme du JE, dans un essai sur l’oeuvre de Madeleine Gagnon.

 

Aux éditions Trois-Pistoles, Victor-Lévy Beaulieu devrait frapper fort avec 666-Friedrich Nietzsche. Parmi les titres annoncés aux éditions Liber, retenons S’interroger sur le sens de la vie. Introduction à la philosophie, de Simon Beaudoin, et La participation contre la démocratie, un essai de Jacques T. Godbout sur la démocratie directe.

 

Aux PUL, deux titres intriguent : Le paradoxe des fans d’Elvis. Essai sur l’art populaire, de Mélissa Thériault, et Les Rolling Stones dans l’imaginaire social, sous la direction des Boucher, David et Prévost.

 

Chez VLB, Hervé Fischer poursuivra sa réflexion sur le choc du numérique dans La divergence du futur. Aux éditions Nota bene, Ginette Michaud présentera Jacques Derrida. L’art du contretemps. Aux éditions Fides, Gregory Baum jettera un regard sur la théologie catholique québécoise dans Vérité et pertinence. Érik Bordeleau, au Quartanier, publiera Comment sauver le commun du communisme ?.

 

Science

 

La science, comme d’habitude, sera à l’honneur aux éditions Multimondes. Jacques Beaulieu y publiera Ces médicaments qui ont changé nos vies et Ces médecins qui ont marqué le Québec. Le psychologue Serge Larivée se fera chasseur de charlatans dans Quand le paranormal manipule la science. Daniel Paquette, un des rares éthologues québécois, expliquera Ce que les chimpanzés m’ont appris. Aux éditions Écosociété, dans un registre différent, le romancier Deni Béchard fera de même dans Des bonobos et des hommes. Voyage au coeur du Congo.

 

Histoire

 

Au Septentrion, on annonce plus d’une dizaine de titres, parmi lesquels nous retiendrons, pour le moment, L’abbé Pierre Gravel. Antisémite et ultranationaliste, du jeune historien Alexandre Dumas, À chacun ses Juifs. 60 éditoriaux pour comprendre la position du Devoir à l’égard des Juifs (1910-1947), de Pierre Anctil, et Le Canada, une histoire populaire, un essai d’Olivier Côté sur cette série télévisée. Aux éditions Lux, on rééditera Québec sous la loi des mesures de guerre (1918), de Jean Provencher, paru d’abord en 1971.Aux éditions Fides, le livre le plus attendu en ce domaine est certes Autour du collège classique. Une institution québécoise disparue, des historiens L. Bienvenue, O. Hubert et C. Hudon.

 

Chez Hurtubise, sont annoncés Il était une fois des usines. Essor, déclin et relance de l’industrie québécoise, de Jacques Houle, et Une histoire illustrée du Québec, de Peter Gossage et J. I. Little. Chez Libre Expression, Roch Carrier racontera Montcalm et Wolfe.

 

Aux éditions Multimondes, un collectif dirigé par les didacticiens Éthier, Lefrançois et Demers explorera des pistes pour Faire aimer et apprendre l’histoire et la géographie.

Bios d’ici

Les lecteurs de biographies québécoises seront bien servis dans les prochains mois. Les éditions Québec Amérique proposeront plusieurs nouveaux ouvrages de ce genre , dont
Brian Mulroney. L’homme des beaux risques, de Guy Gendron ; Renée Martel, de la collègue Danielle Laurin ; Georges Brossard. Audace et démesure, une biographie du « fou des insectes » par Barbara Kahle .

Aux éditions Trois-Pistoles, Victor-Lévy Beaulieu présentera Bernard « Rambo » Gauthier. Chez VLB, Richard Foisy racontera Un poète et son double. Émile Coderre-Jean Narrache. Au Boréal, Brigitte Haentjens réfléchira sur son parcours artistique dans Un regard qui te fracasse. Aux éditions Triptyque, Jacques Julien analysera le parcours de Leonard Cohen dans Seul l’amour.