Le FIL souffle ses 20 bougies

Richard Desjardins, accompagné du guitariste Alexandre Ethier, a interprété un extrait du spectacle consacré à Federico García Lorca
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Richard Desjardins, accompagné du guitariste Alexandre Ethier, a interprété un extrait du spectacle consacré à Federico García Lorca

Le Festival international de littérature (FIL) fête ses vingt ans du 12 au 21 septembre en une cinquantaine de manifestations. Pour l’occasion, la maison des écrivains, rue Laval, où il est né, est rebaptisée Maison du FIL.

 

Le FIL investit aussi nouvellement le Musée des beaux-arts de Montréal. L’événement spécial De la couleur des mots réunira au musée 20 écrivains, dont Chrystine Brouillet, Carole David, Alain Farah, Hélène Dorion, Tristan Malavoy et Robert Lalonde dans un jeu de correspondances entre littérature et arts visuels. Chacun aura écrit un texte inspiré d’une oeuvre choisie de la collection permanente du musée. Tous viendront le lire à l’occasion d’un déambulatoire à travers les collections. Les textes seront par la suite exposés à côté de l’oeuvre concernée.

 

Le festival commence avec le spectacle devenu un quasi-emblème du festival, Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, signé Louis Mauffette. La Bibliothèque du FIL est de retour au Parterre du Quartier des spectacles. René Richard Cyr lira Oscar Wilde à la Cinquième Salle. Le violoniste Alexandre Da Costa rend hommage à Federico García Lorca avec Richard Desjardins à la narration dans Soleil D’Espagne. Vie et poésie de Lorca. Entre autres rendez-vous.

 

Du côté étranger, le festival a donné carte blanche à la romancière et nouvelliste Brigitte Giraud au — et en collaboration avec le — Centre PHI. Celle qui signait Avoir un corps en 2013 livrera une lecture-concert avec l’auteur-compositeur-interprète Albin de la Simone et une lecture chorégraphiée avec Bernadette Gaillard. La comédienne Charlotte Rampling viendra aussi livrer Danses nocturnes, dialogue entre l’écriture de Sylvia Plath et la musique de Benjamin Britten interprétée sur scène par la conceptrice du spectacle, la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton.

 

Les librairies indépendantes du Québec profiteront de la fête pour poursuivre leurs suggestions de lectures sur leur site www.leslibraires.ca, dont les thématiques s’arrimeront à la programmation du festival. Pour le reste, visitez www.festival-fil.qc.ca.

À voir en vidéo