Livre – Faut-il vraiment découper l’histoire en tranches?, Jacques Le Goff

Le grand spécialiste du Moyen Âge qu’est Jacques Le Goff s’emploie dans ce nouveau livre à explorer cette question magique pour les historiens : comment découper les périodes ? En d’autres termes, a-t-on raison de fixer un temps de l’histoire entre deux dates ? L’intéresse en l’occurrence ce fameux Moyen Âge que l’on oppose toujours à la Renaissance. Le Goff montre que le temps qu’impose la vision de l’économie n’est pas le même que celui des États, des religions, etc. Il montre que rien n’est jamais parfaitement fixe en matière de temps historique. Sait-on par exemple que l’on doit à Denys le Petit, un écrivain installé à Rome, l’introduction de cette convention d’« avant » et « après » Jésus-Christ ? N’empêche que Jésus, qui fait office de convention, serait né possiblement quatre ou cinq ans après la date proposée… Le temps du monde, celui que les historiens découpent, est toujours une convention qui peut être remise en cause. Le Goff considère que « le temps fait partie de l’Histoire ». La Renaissance lui apparaît comme un moment du long Moyen Âge qui contient déjà tous les possibles d’une autre période. « La Renaissance, donnée pour une époque spécifique, n’est en fait qu’une ultime sous-période du Moyen Âge ». Un livre qui donne assurément un autre regard sur notre façon d’envisager les divisions de l’histoire.

Faut-il vraiment découper l’histoire en tranches ?

Jacques Le Goff

À voir en vidéo