Livres - Voltaire à la radio canadienne, Louis Pelland

Scripteur radiophonique, le journaliste Louis Pelland (1912-1981) avait une dent contre Voltaire, qu’il accusait d’avoir été un des artisans de l’abandon de la Nouvelle-France par la mère patrie. Les textes de deux émissions diffusées à la radio publique canadienne, en 1964-1965 et en 1971, en témoignent. Dans Voltaire et le Canada, une émission documentaire, Pelland souligne la « sempiternelle mauvaise foi envers le Canada » du grand écrivain, « cet homme toujours en contradiction avec lui-même ». Dans Voltaire s’en va-t-en Canada, une dramatique au ton bouffon, on retrouve le philosophe confiant son mépris du Canada et de ses habitants à Benjamin Franklin. C’est drôle, mais souvent inexact sur le plan historique, notent les présentateurs de ces textes, qui profitent de l’occasion pour déplorer la quasi-disparition de la culture littéraire à la radio publique.