Livre - Cascadeuse et Avec quel amour parler, Bertrand Laverdure et Hugues Corriveau

De la poésie jeunesse… Voilà une appellation qui peut laisser perplexe, la poésie étant plus souvent, et probablement à tort, associée à cette période de la vie où les élans du coeur se conjuguent parfois par la création ou par l’interprétation de strophes nouvelles ou classiques. Et pourtant. La Courte Échelle, maison d’édition naturellement associée aux émois adolescents, offre à son public cible des recueils de poésie depuis plus de 10 ans et a même réédité une douzaine de titres en 2011. Deux des titres qu’elle propose cet automne empruntent des formes bien différentes pour parler d’un thème particulièrement accaparant pour les esprits bourgeonnants : l’amour. Sous toutes ses formes. Chez Laverdure, l’amour amoureux et familial se décline en prose poétique et en poésie prosaïque qui se lit comme un roman. Chez Corriveau, les angoisses et frissons de l’amour imaginaire, devenu concret et charnel, ont pour écrin une forme plus classique. De quoi séduire beaucoup de jeunes gens en fleur, qu’ils soient fleur bleue ou fleurs multicolores.

À voir en vidéo