Livre - Enceinte, Emmanuelle Berthiaud

« Célébrée, cachée ou exhibée » : l’historienne française Emmanuelle Berthiaux explore la grossesse à travers les oeuvres du paléolithique jusqu’à Georges de La Tour, Frida Kahlo ou Marc Quinn, mais aussi par le regard de la publicité, du cinéma et de la mode. Des Vénus aux courbes généreuses du paléolithique supérieur (35 000 ans avant notre ère), elle nous fait voyager jusqu’aux frontières de la modernité avec la procréation assistée. L’auteure nous rappelle, oeuvres à l’appui, que c’est la chrétienté qui a fait de la maternité la vocation naturelle des femmes et qui a mis au monde le mythe de la mère et de la putain. Cette même religion évacue la femme enceinte des représentations artistiques pendant plusieurs siècles, car « son aspect charnel reste tabou ». Le voyage artistico-culturel nous porte jusqu’au présent siècle, nous rappelant que l’idéalisation de la grossesse est bien récente dans l’histoire de l’humanité. Une libération qui n’a pas que des bons côtés, le corps enceint étant récupéré comme objet commercial et idéalisé à travers les vedettes d’Hollywood. Des artistes comme Louise Bourgeois et Marni Kotak transgressent ces lieux communs. Mais oser représenter sa maternité sans fard reste encore la transgression d’un tabou, une provocation.

À voir en vidéo