Livre - Ludwig, Christian Quesnel

Est-ce une bande dessinée ? Un roman graphique ? Un récit musical mis en image ? Ludwig – Lettre à l’Immortelle Bien- aimée n’est certainement rien de tout cela et tout à la fois. C’est un objet littéraire idéal pour déjouer les esprits cultivant les silos, les formats prédéfinis et les étiquettes, et du coup faire réfléchir avant même d’être déplié. Respect, comme dirait l’autre. Le contraire aurait été étonnant pour cet intrigant assemblage de dessins signés Christian Quesnel, qui a laissé sa plume et ses aquarelles être guidées par le Concerto pour piano no 5 de Beethoven, mais aussi par des lettres que le compositeur a écrites en 1812, alors qu’il était en cure thermale à Teplice, en Bohême. Très graphique, sonore sur demande (par l’entremise d’un lien menant à un fichier sonore sur le Web), livré en français, en anglais et en allemand, le résultat est insaisissable. Il sera aussi exposé au Sénat français à Paris le 14 décembre prochain pour souligner l’anniversaire de naissance de Beethoven. Chapeau !

À voir en vidéo