Livre - The Sweetsburg Archives, Jonathan Reid Sévigny

Une des œuvres illustrant The Sweetsburg Archives
Photo: Source Conumdrum Press Une des œuvres illustrant The Sweetsburg Archives
Que de chemin parcouru depuis 2006 pour ce jeune artiste montréalais qui, à 26 ans à peine, se retrouve déjà au coeur d’une monographie soulignant toute la richesse et la complexité de son univers créatif. Le tout à grand renfort de crayonnés, de peintures, de photographies ou de mises en scène qui éveillent bien des sentiments, mais certainement pas l’indifférence. Normal. Ces archives de Sweetsburg, nom du quartier de Cowansville dans les Cantons-de-l’Est où Jonathan Reid Sévigny a grandi, se dévoilent comme un voyage tout en poésie et en sensibilité dans le passé de cet artiste visuel, qui s’est fait connaître sur plusieurs blogues au milieu de la décennie dernière avant d’exposer en solo (il est maintenant sur Tumblr). On y croise la complexité des rapports humains, la solitude des régions, les questionnements sur l’identité, le genre et les tensions intérieures qui peuvent découler d’une telle quête du soi, particulièrement en milieu semi-rural, mais surtout le monde fascinant de ce jeune artiste visuel plus qu’émergent, aux modes d’expression multiples, capable d’appréhender finalement ses angoisses avec un grand raffinement.

À voir en vidéo