Le Québec quatre fois en nomination à Angoulême

Le tome IV de Macanudo (La Pastèque), de Liniers, est en compétition pour le Grand Prix remis dans le cadre du festival.
Photo: La Pastèque Le tome IV de Macanudo (La Pastèque), de Liniers, est en compétition pour le Grand Prix remis dans le cadre du festival.

La bande dessinée éditée et mise en case au Québec poursuit son rayonnement international avec quatre présences, annoncées mercredi et surtout remarquées dans la liste prestigieuse des albums en compétition pour les prix du Festival international de bande dessinée d’Angoulême, en France, qui va prendre son envol le 30 janvier.

 

Sans surprise, le récit qui accumule prix et reconnaissance depuis quelques mois, Jane, le renard et moi (La Pastèque), écrit par Fanny Britt et mis en dessin par Isabelle Arsenault, a été placé dans la sélection officielle par les organisateurs du Festival dans la catégorie Jeunesse. Lartigues et Prévert (La Pastèque), oeuvre graphique et narrative complexe imaginée par Benjamin Adam, est, quant à elle, en lice dans la catégorie Polar.

 

Autre présence remarquée au milieu de tous les aspirants aux prix, celle de Liniers, bédéiste argentin de haut calibre révélé à la francophonie par une petite maison d’édition montréalaise. Le tome IV de son Macanudo (La Pastèque) est en compétition pour le Grand Prix remis dans le cadre de ce festival.

 

Enfin, Sylvie Rancourt, avec son Melody (Ego comme X), voit sa valeur patrimoniale confirmée par Angoulême, qui place ce recueil dans sa catégorie « Patrimoine », pas très loin de Fritz le chat,d’Arthur et Zoé (Nancy pour les anglophones), des superhéros de Jack Kirby et de Spirou en compétition également pour ce prix. Cet album rassemble des planches inédites et surtout confidentielles autopubliées dans les années 1980 au Québec par cette jeune bédéiste. Elles racontent, sans fard, son passé de danseuse nue dans les bas-fonds de Montréal.

 

C’est la première fois que le Québec occupe un tel volume dans une sélection officielle de titres en compétition à Angoulême. Par le passé, Guy Delisle et Michel Rabagliati s’y sont illustrés. Les lauréats seront dévoilés le 2 février en France.

À voir en vidéo