Pierre Samson, lauréat du Grand Prix du livre

Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir

C’est le romancier Pierre Samson qui remporte avec La maison des pluies (Les Herbes rouges), le Grand Prix du livre de Montréal 2013 et sa bourse affiliée de 15 000 $. «   On est là en littérature jusqu’au cou, a dit à la remise la poète et présidente du jury, Nicole Brossard, là où le verbe construit du réel, s’en éloigne, le transforme   ; là où on trouve le pouvoir de la langue dans ce qu’elle offre de difficile, de rassurant, de drôle.   » Ému, Pierre Samson a profité de l’occasion pour demander qu’on prenne congé de l’expression «   industrie culturelle, qui sous-entend que tout est à vendre, dont la parole   ». Les quatre autres auteurs finalistes étaient les poètes Martine Audet et Marcel Labine et les romanciers Catherine Leroux et Alain Farah.