Astérix en Écosse

C’est une histoire sans fin qui ne veut visiblement pas finir. Quatre ans après L’anniversaire d’Astérix et Obélix, qui célébrait leurs 50 ans, l’iconique duo de la bande dessinée française se prépare à se rappeler à notre bon souvenir avec une 35e aventure intitulée Astérix chez les Pictes, dont la sortie est prévue le 24 octobre prochain. En guise d’apéritif, les éditions Albert-René ont dévoilé cette semaine la couverture de la chose. Attendu avec autant de curiosité que de crainte, vu l’épais historique laissé par neuf albums précédents mis au monde sans le génie de René Goscinny, ce nouvel épisode va marquer un tournant majeur dans l’existence du sympathique Gaulois et de son gentil copain enrobé dont le destin se retrouve désormais, et pour le futur, hors des mains douloureuses et affligées par l’arthrite de leur deuxième géniteur, Albert Uderzo.

Ce voyage en Écosse, en compagnie de ces brittoniques Pictes, est donc le résultat d’une collaboration entre le scénariste Jean-Yves Ferri et le dessinateur Didier Conrad, choisis par les éditions Albert-René au terme d’un appel de candidatures lancé secrètement dans le microcosme du neuvième art en 2011. Même si la réputation de l’oeuvre a été passablement malmenée, depuis Le grand fossé et surtout la mort subite de René Goscinny en 1977, l’éditeur voit tout de même grand pour ce énième retour avec un premier tirage annoncé de 1,85 million d’exemplaires pour arroser les marchés francophones. Le Québec ne devrait pas être épargné. À terme, c’est cinq millions d’exemplaires de cette aventure qu’il envisage de faire entrer dans autant de maisons, et ce, dans 15 pays et 23 langues, a-t-il annoncé cette semaine, par Toutatis !

À voir en vidéo