Livre - L'Amérique et le disparu, Réal Godbout

La figure de l’antihéros, le bédéiste Réal Godbout aime visiblement ça. Plongez dans le vide de Michel Risque et Red Ketchup, deux perdants du 9e art qu’il a mis au monde avec Pierre Fournier, dans les années 80, pour voir, mais aussi pour constater que, lorsqu’il essaye de s’en éloigner, leur esprit n’est pas très loin. Cette adaptation du roman inachevé de Franz Kafka en témoigne en traçant ici les contours d’une rencontre loin d’être improbable entre l’univers graphique de Godbout et les injustes causalités de l’existentialiste romancier praguois. Sous la couverture, on retrouve un certain Karl Rossman, jeune Allemand de 17 ans qui débarque à New York pour fuir un scandale dans son pays. On résume. Les hasards de la vie, sa désolante naïveté tout comme une série de raccourcis narratifs vont lui faire explorer les notions de méprise, d’injustice, de fatalité, d’abus, de duperie, d’exploitation… entre autres, dans un tout plutôt efficace, dont les imperfections n’étaient fatalement pas évitables.