Prix littéraire France-Québec 2013 - Poitras, Villeneuve et Lépine sont finalistes

Marie Hélène Poitras avait remporté le prix Anne-Hébert pour son premier roman, Soudain le Minotaure (2002). Son plus récent roman, Griffintown (Alto), se veut un « western spaghetti sauce urbaine » se déroulant dans ce secteur de Montréal.
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Marie Hélène Poitras avait remporté le prix Anne-Hébert pour son premier roman, Soudain le Minotaure (2002). Son plus récent roman, Griffintown (Alto), se veut un « western spaghetti sauce urbaine » se déroulant dans ce secteur de Montréal.

Marie Hélène Poitras, Marie-Paule Villeneuve et Hélène Lépine sont les trois finalistes pour le Prix littéraire France-Québec 2013.

Aussi journaliste culturelle, Marie Hélène Poitras avait remporté le prix Anne-Hébert pour son premier roman, Soudain le Minotaure (2002). Son plus récent roman, Griffintown (Alto), se veut un « western spaghetti sauce urbaine » se déroulant dans ce secteur de Montréal.


Également journaliste, Marie-Paule Villeneuve a oeuvré notamment au journal Le Devoir, à l’agence La Presse canadienne et au quotidien Le Droit. Ses ouvrages lui ont valu plusieurs prix, notamment Derniers quarts de travail (2004) et Le tiers-monde au fond de nos bois (2009) - tous deux lauréats du Grand Prix du livre de la Montérégie. Elle se trouve finaliste avec son plus récent roman, Salut mon oncle ! (Triptyque).


La Montréalaise Hélène Lépine a étudié la littérature comparée et le russe. Elle a vécu en Bulgarie, à Moscou, puis à Saint-Domingue, où elle a enseigné le français et l’anglais. Un léger désir de rouge (Hamac) est sa quatrième publication, après notamment le recueil de poésie Les déserts de Mour Avy et le roman Le vent déporte les enfants austères.


Le jury du Prix littéraire France-Québec 2013 a choisi les trois romans à partir d’une présélection de sept ouvrages. Les lecteurs français voteront pour la grande lauréate au mois d’octobre 2013.


Le Prix littéraire France-Québec est une initiative de l’Association France-Québec, soutenue par la délégation générale du Québec à Paris et plusieurs ministères.