Le Seagram raconté par Phyllis Lambert

La fondatrice et directrice du Centre canadien d’architecture (CCA), Phyllis Lambert, publiera en avril Building Seagram, qui raconte l’histoire, de la conception à la construction, du fameux édifice devenu une icône de l’architecture contemporaine américaine. Publié chez Yale Press University, l’ouvrage, fruit d’une dizaine d’années de recherche, relate le récit personnel de Mme Lambert, propulsée à 27 ans maître d’oeuvre de la construction du nouveau siège social de la compagnie de distillerie de son père, Samuel Bronfman. Le bouquin retrace en quelque 320 pages les détails de sa collaboration étroite avec les pionniers de l’architecture contemporaine Mies van der Rohe et Philip Johnson, l’historique du projet et son impact notoire sur la vie publique et culturelle new-yorkaise.

À voir en vidéo