Les jeunes sont plus nombreux à se tourner vers les livres numériques

Les ventes de livres électroniques totalisent entre 25 et 40 % des ventes littéraires totales, mais ce nombre est moins élevé pour ce qui est des ouvrages jeunesse.
Photo: La Presse canadienne (photo) Paul Sakuma Les ventes de livres électroniques totalisent entre 25 et 40 % des ventes littéraires totales, mais ce nombre est moins élevé pour ce qui est des ouvrages jeunesse.

New York — Les livres numériques exercent un attrait de plus en plus fort auprès d’une clientèle parfois difficile à séduire : les jeunes.

Une étude commandée par l’éditeur de livres jeunesse Scholastic a permis de déterminer que 46 % des répondants âgés de 9 à 17 ans avaient utilisé un support numérique pour effectuer leur lecture au cours de l’année 2012.


Il s’agit d’une croissance appréciable par rapport à 2010, alors que seulement 25 % des jeunes lecteurs avaient parcouru les pages d’un livre numérique.


Environ la moitié des jeunes n’ayant pas encore tenté l’expérience ont affirmé qu’ils avaient l’intention de le faire.


Selon le rapport rendu public lundi, environ 80 % des jeunes adeptes des livres numériques optent parfois aussi pour livres imprimés.


Les ventes de livres électroniques totalisent entre 25 et 40 % des ventes littéraires totales, mais ce nombre est moins élevé pour ce qui est des ouvrages jeunesse.


La popularité croissante des tablettes, comme les iPad, a largement contribué à l’explosion de l’offre des albums illustrés et d’autres oeuvres de littérature jeunesse.

À voir en vidéo