La fleur de l’art

De nos jours, on pourrait croire que la fleur qui est omniprésente dans nos jardins l’a toujours été. Au contraire. Au Moyen Âge, elle est rare et peu cultivée, car elle est interdite par l’Église, et, même si elle réapparaît à la Renaissance dans « les jardins de plaisir », elle est loin d’être l’élément phare qu’elle est devenue au XXe siècle. Ce livre nous fait part de l’histoire de la fleur dans les jardins occidentaux d’hier à aujourd’hui. Leur utilisation est le reflet de la sensibilité d’une époque, le miroir d’une société, et elle a beaucoup évolué au cours des siècles, des modes et des découvertes scientifiques. On chemine donc de la décoration florale au Moyen Âge et à la Renaissance vers la fleur dans les jardins classiques à la française, pour ensuite faire une incursion dans les nouvelles théories sur la couleur au XIXe siècle.


En particulier, on y explique la théorie des couleurs de Chevreul, un chimiste français et auteur de la loi sur les couleurs applicable à l’horticulture. Intéressant. Ensuite, on explique les progrès scientifiques et techniques au XIXe et au XXe siècle et leur impact en horticulture. Les serres, leur chauffage, les découvertes scientifiques en biologie et en physiologie, les améliorations des plantes, la création des grandes maisons grainetières et leur réseau sont quelques-unes des innovations qui sont présentées. Puis, par la suite, on aborde les différentes tendances, l’attrait moderne pour les tapis de fleurs, les plates-bandes de plantes vivaces, et finalement la prairie fleurie qui a fait un retour il y a quelques années mais dont l’origine remonte au Moyen Âge. Cette section plus contemporaine décrit bien l’évolution des jardins au cours de cette période. Enchâssée dans chacun des chapitres, une fleur y est racontée, son histoire, le nombre d’espèces, sa distribution géographique… et d’excellentes photos imagent chacune d’elles. Également, à travers chaque chapitre sont représentés en photo des jardins surtout européens, en lien avec le thème. On fait donc une visite de jardins d’inspiration Renaissance, de jardins arts crafts, de prairies fleuries, etc. On y voit des jardins connus et magnifiques tel que ceux du château de Villandry en France, de Sinninghurst en Grande-Bretagne et du parc de Keukenhof aux Pays -Bas, mais aussi des jardins insolites comme Prospect Cottage et The Beth Chatto Gardens en Grande-Bretagne.


Ce magnifique livre, bien documenté, est un outil de référence qui intéressera surtout les professionnels et les jardiniers avertis.


 

Collaboratrice