Découvrir les jumelles Wurtele

Les jumelles Wurtele, à Banff.
Photo: Source Québec Amérique Les jumelles Wurtele, à Banff.

Roman jeunesse (10 ans et plus) mené de main de maître par le prolifique Alain M. Bergeron, Les merveilleuses jumelles W. est une pure réussite dans le genre, qui plaira même aux grands. À la fois éloge des liens intergénérationnels, petite biographie sportive et récit d’apprentissage délicatement teinté de fantastique, ce roman inattendu charme à tous égards.


Adam Beauvais, finissant du primaire à Acton Vale, doit réaliser un travail scolaire qui consiste à « faire la connaissance d’une personne âgée étrangère à [sa] famille, dans le but de raconter sa vie par écrit ». Sa démarche le mène au manoir des Wurtele (prononcez comme « turtle »), où il rencontre Rhona et Rhoda, d’étonnantes jumelles qui lui feront vivre des sensations fortes.


Au fil des pages, nous suivons le jeune Adam, narrateur du récit, dans sa découverte de la vie exaltante des vraies jumelles. Troublé par l’atmosphère intimidante du manoir et confondu par la similarité de ses sujets d’étude, l’élève sombre parfois dans un état second qui le transporte dans le passé de ses héroïnes.


Or celles-ci, c’est la surprise de cet ouvrage, ont bel et bien existé et, à 90 ans, sont toujours bien vivantes. Originaires de Westmount, les jumelles Wurtele ont passé les étés de leur enfance dans la maison de campagne familiale à Acton Vale. Membres de l’équipe olympique canadienne de ski alpin pour les Jeux d’hiver de Saint-Moritz, en Suisse, en 1948, elles ont connu une remarquable carrière athlétique.


Elles sont, aujourd’hui, aux Panthéons américain et canadien du ski et seront intronisées lundi prochain au Panthéon des sports du Québec. En 1981, Rhona, à 59 ans, terminait le marathon de Montréal en 4 h 50. En 1985, les jumelles parcouraient 112 km en deux jours au marathon de ski canadien. Des forces de la nature, comme on dit, dont l’une est la mère de la célèbre danseuse Margie Gillis.


Accompagné d’un petit dossier qui présente la carrière des jumelles en photos et en faits saillants, ce roman fait donc oeuvre pédagogique tout en offrant une belle expérience de lecture romanesque. Alain M. Bergeron a vraiment tapé dans le mille.


 

Collaborateur