Littérature - Les noms des finalistes aux Prix du Gouverneur général sont dévoilés

Catherine Mavrikakis est au nombre des finalistes de la catégorie «Roman et nouvelles» des prix littéraires du Gouverneur général, pour Les derniers jours de Smokey Nelson (Héliotrope), déjà retenu dans la première sélection pour le prix Femina en France. Dans la même catégorie, on trouve La main d’Iman, de Ryad Assani-Razaki (l’Hexagone), Les truites à mains nues, de Charles Bolduc, et Oss, d’Audrée Wilhelmy, ces deux derniers publiés chez Leméac, de même que Pour sûr, de l’Acadienne France Daigle (Boréal).


L’essayiste Pierre Nepveu est finaliste dans la catégorie « Essai » pour sa biographie Gaston Miron (Boréal). Dans la même catégorie, on trouve Normand Chaurette pour Comment tuer Shakespeare (PUM), déjà lauréat du prix de la revue Études françaises, Pascal Riendeau pour Méditation et vision de l’essai : Roland Barthes, Milan Kundera et Jacques Brault (Nota bene) et enfin Yannick Roy, pour sa Révélation inachevée : le personnage à l’épreuve de la vérité romanesque (PUM).


Du côté de la poésie, Hélène Dorion se trouve parmi les finalistes pour Coeurs, comme livres d’amour (l’Hexagone), de même que Frédéric Gary Comeau avec Souffles (Forges), Christian Saint-Germain pour Tomahawk (Noroît) et Maude Smith Gagnon pour son recueil intitulé Un drap. Une place (Triptyque).


Du côté du théâtre, Évelyne de la Chenelière se trouve de nouveau parmi les finalistes pour La chair et autres fragments d’amour (Leméac), en compagnie de Philippe Ducos (Dissidents, L’Instant même), de Geneviève Billette (Contre le temps, Leméac) et de Simon Boudreault (D pour Dieu ?, Dramaturges)


Le chanteur Biz a été remarqué pour son livre jeunesse intitulé La chute de Sparte, en lice dans cette catégorie avec des habitués du genre : Aline Apostolska pour Un été d’amour et de cendres (Leméac), Louise Bombardier pour Quand j’étais chien, Camille Bouchard pour Le coup de la girafe et enfin François Gravel avec Hò.


Les finalistes des Prix du Gouverneur général ont été sélectionnés par des comités d’évaluation constitués par des pairs, sous la supervision du Conseil des arts du Canada. Le choix a été opéré parmi environ 1700 livres soumis. Les noms des grands gagnants de ces prix étatiques seront annoncés le 13 novembre à Montréal. La liste complète de tous les finalistes, en anglais comme en français, se trouve sur le site du Conseil des arts du Canada.