En bref - Reconquérir les régions

Infatigable militant régionaliste, Roméo Bouchard poursuit sa lutte dans La reconquête du Québec. Esdras Minville et le modèle gaspésien (Écosociété, 2011).

Dans cet essai original, le cofondateur et ex-président de l'Union paysanne s'inspire, tout en l'actualisant, du programme économique d'Esdras Minville, un intellectuel clérico-nationaliste des années 1930-1940, pour plaider en faveur d'un nouveau modèle québécois, axé sur la démocratie locale, la décentralisation et une véritable politique d'occupation du territoire qui passerait par une prise en charge publique et régionale des ressources naturelles. Le Québec, écrit Bouchard, pour se relancer sur la voie de l'autonomie, a besoin d'une seconde Révolution tranquille, à teneur régionaliste.
1 commentaire
  • Daniel Bérubé - Abonné 13 mars 2012 12 h 15

    Il est désolant...

    de voir combien de lecteurs semblent s'intéresser aux régions...

    Oui... c'est vrais... ce ne sont pas des lieux de grande consommation dans l'ensemble, ce qui leur enlève tout types de valeurs étant a considérer...

    Ce ne sont que de pauvres lieux, ou ce n'est qu'une chose que l'on voit principalement... que l'on nomme... voyons, comment ça s'appelle... ah! oui! nature ! Pis de la nature, y'en a presque partout, alors... ça vaut pas grand chose... mais du béton, de l'asphalte ! Wow! c'est l'homme qui fait ça, donc, ça vaut quelque chose ! Pis ça coûte cher ! Re-Wow ! J'ai jamais rien vu de si beau!

    Je serais curieux de savoir les réponses que l'on aurait a poser la question: Qu'es-ce que ça prend pour obtenir de la nourriture ? La grande majorité répondraient : "De l'argent" ou... un Wall-Mart . On a oublié que tout provient de la terre, que l'on retrouve principalement dans les régions...

    Pauvre société... vers où te diriges-tu donc ?