Vient de paraître - Murakami, format poche

Il faut lire Sommeil, la nouvelle de Haruki Murakami, la nuit, alors que tout dort autour de nous. C'est à ce moment-là, dans le silence de la nuit, qu'on se glissera le mieux dans la peau du protagoniste principal, une femme qui perd le sommeil durant de longues semaines, sans pour autant en souffrir. Alors, aussi, on comprendra le pouvoir évocateur des illustrations de Kat Menschik, reproduites dans la nouvelle édition française de la nouvelle, aux éditions 10/18. Dans le silence de la nuit, donc, on acceptera la bizarrerie de cette nouvelle comme on le fait pour les rêves. Et on en viendra peut-être à la conclusion, puisque rien n'est expliqué dans cet étrange récit, que l'aventure de la jeune femme est en fait elle-même un rêve, dont nous-mêmes, comme lecteurs, nous n'arrivons pas à la tirer.

Pour les amateurs de Murakami, les éditions 10/18 ont également repris en format poche La ballade de l'impossible, l'un des premiers romans du maître, somptueuse histoire d'un jeune homme, dans la fleur de l'âge, confronté aux suicides successifs de ses proches, familier de la solitude, cherchant, dans les petites choses du quotidien, un sens à la vie, malgré tout. À ses côtés, au fil des pages, on côtoiera l'ennui et le désespoir, on supportera la nécessaire patience, pour en sortir plus fort et grandi. Deux grandes oeuvres à lire et à relire à l'envi.

À voir en vidéo