Le Goncourt 2011 attribué à Alexis Jenni et le Renaudot à Emmanuel Carrère

Paris — Alexis Jenni a remporté mercredi le prix Goncourt 2011 pour «L’Art français de la Guerre», publié chez Gallimard. Le jury l’a annoncé en direct depuis le restaurant Drouant à Paris.

Présenté comme le grand favori du plus célèbre des prix littéraires, «L’Art français de la Guerre», évoque notamment les guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie. Ce premier roman d’un professeur lyonnais de biologie de 48 ans était également sélectionné pour les prix Renaudot, Femina et Médicis.

Il a été choisi au premier tour par cinq voix contre trois à Carole Martinez et son livre «Domaine des Murmures», paru chez Gallimard.

Quant au Renaudot, il a été attribué à Emmanuel Carrère pour «Limonov» (POL). Il l’a emporté au premier tour, par six voix contre quatre à Sylvain Tesson.

Il s’agit d’une biographie subjective du dissident Édouard Limonov qui a été l’idole de l’underground soviétique sous Brejnev, clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan, écrivain branché à Paris, soldat perdu dans les guerres des Balkans, et vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados.