Roberto Saviano couronné par le prix Pen/Pinter

Londres — L'écrivain italien Roberto Saviano, qui vit sous protection policière depuis qu'il a publié, en 2006, son best-seller Gomorra consacré à la mafia, a reçu hier le prix PEN/Pinter International Writer of Courage Award.

Saviano, qui a 32 ans, partage son prix avec le dramaturge britannique David Hare, sans doute plus connu pour son travail sur les institutions britanniques.

Chaque année, un écrivain britannique est couronné par le PEN/Pinter, prix créé en 2009 par le Pen Club à la mémoire du dramaturge et Prix Nobel de littérature Harold Pinter. Un autre écrivain, persécuté pour ses convictions, est également couronné chaque année.

«Roberto Saviano s'est attaqué à la mafia napolitaine, tout d'abord dans le roman Gomorra, puis dans le film qui en a été tiré», a déclaré David Hare lors de la cérémonie de remise des prix, hier à Londres. «Il l'a fait malgré tout ce qu'il risquait. J'ai l'espoir que le prix que je partage avec lui, en tant que reconnaissance du Pen Club, pourra, ne serait-ce qu'un peu, lui rendre l'existence plus facile», a-t-il ajouté.

Saviano vit dans un lieu tenu secret en raison des menaces de mort dont il fait l'objet.